Comment est élevée une Volaille Fermières d'Auvergne ?

Guidés par des valeurs communes, les éleveurs de la filière avicole auvergnate se situent à un maillon de la chaîne où le savoir-faire est essentiel pour produire des volailles de qualité. Ce savoir-faire fermier se traduit par une attention de tous les instants pour veiller au bien-être de leurs volailles. Ils privilégient par ailleurs une alimentation de qualité, préservent et entretiennent régulièrement les bâtiments et assurent un bien-être extérieur avec la mise en place de parcours herbeux et arborés.

Un site de Volailles Fermières d’Auvergne est constitué d’1 bâtiment de 400m2 maximum et d’un parcours de 8800 m2 minimum.

L’élevage de volailles représente une activité complémentaire et donc un revenu additionnel intéressant pour des agriculteurs ayant l’espace disponible pour implanter un bâtiment d’élevage.

Fonctionnement d’une exploitation de Volailles Fermières d’Auvergne :

  • Les poussins arrivent sur l’exploitation le lendemain de leur naissance. Le poulailler est préalablement chauffé autour de 28°C pour préserver une atmosphère de couveuse. Le travail d’observation commence alors.
  • Dès qu’ils ont atteint leur 42e jour, les volailles suffisamment emplumées, peuvent aller et venir à leur guise entre intérieur du bâtiment et extérieur et se promener en toute liberté. Les trappes sont ouvertes tous les matins au lever du jour, en moyenne vers 9h, et sont refermées le soir avant la tombée de la nuit. Ces deux temps forts permettent aux éleveurs d’observer les installations et le comportement de leurs volailles pour détecter un éventuel problème.
  • Les volailles restent sur l’exploitation jusqu’à l’âge de 81 jours minimum (pour le Poulet Fermier d’Auvergne).
  • Après l’enlèvement, un vide-sanitaire de 14 jours est observé. Il s’agit pour l’éleveur de nettoyer, désinfecter et assainir les bâtiments avant l’arrivée de nouveaux poussins. 

Un éleveur réalise en moyenne 3,4 lots par an