Espace privé

Plantation des parcours avec le soutien de la région

Rubrique: 

DES PARCOURS ARBORES POUR LE BIEN ETRE DES VOLAILLES

La présence d’un couvert végétal varié et permanent est essentielle pour le bien-être animal et environnemental.

Répondre aux besoins des Volailles Fermières d’Auvergne pour une exploration maximale

Historiquement, la volaille est un animal forestier. Elle aime se déplacer et évoluer dans des zones ombragées et protégées. Sans ombre, les volailles sortent peu ou mal des bâtiments.  Elles ont donc tendance à rester à l’intérieur ou à proximité et n’optimisent pas l’hectare de parcours qui leur est dédié.

En créant des zones qui leur permettent de trouver refuge, les volailles vont utiliser tout le parcours et se déployer. De quoi réduire considérablement les risques de piquage entre volailles et de limiter le surpiétinement aux entrées des bâtiments.

Offrir des abris contre les intempéries et les prédateurs.

Pendant les périodes de forte chaleur, les volailles apprécient les zones d’ombre procurées par les arbres. Les plantations ont par ailleurs un important rôle de brise-vent et permettent aux volailles qui craignent les courants d’air de se protéger des intempéries mais aussi des rapaces.

Optimiser la production d’herbe sur l’exploitation En élevage, le piétinement des parcours induit souvent une dégradation du couvert herbacé sur les zones les plus occupées. Non seulement la présence d’arbres permet une occupation de tout le périmètre et diminue ainsi la pression à certains endroits, mais favorise également la pousse d’herbes.

Améliorer la gestion des effluents. Les arbres diluent l’impact des fientes à l’origine de pollutions du sol ou de l’eau.

Leur système racinaire superficiel très large capte parfaitement les nitrates issus des déjections.

 

UN ENGAGEMENT EN FAVEUR DES ABEILLES

Depuis une trentaine d’années, les populations d’abeilles sont en déclin, pourtant elles jouent un rôle important dans le maintien de la biodiversité. Comme d’autres insectes, elles assurent la reproduction sexuée de nombreuses plantes à fleurs par leur action de pollinisation. Pour favoriser leur présence en milieu agricole, il est important de garder un pool d’essences le plus diversifié possible dans l’espace et le temps avec un étalement des floraisons sur l’année. Conscient de cette problématique environnementale majeure, le SYVOFA a fait le choix d’engager une démarche en faveur de la biodiversité, en oeuvrant notamment à la préservation des abeilles et de leur écosystème. Parce qu’un paysage diversifié est le plus favorable au développement des populations des abeilles, le SYVOFA s’engage dans l’agroforesterie en imposant une reforestation de ses parcours.

Un parcours bien arboré devant contenir :

  • Des arbustes buissonnants : noisetier, aubépine, prunellier, troène, viorne lantane…
  • Des arbres moyens : prunier sauvage, pommier ou poirier sauvage, cerisier, érable champêtre, charme, robinier acacia, saule marsault, saule osier…
  • Des arbres de haut-jet : orme, tilleul, châtaignier, noyers, érable plane, chênes, merisier des bois, peupliers…

À ce jour plus de 15 000 arbres et arbustes ont été plantés, avec le soutien et l’appui technique de Mission Haies Auvergne. Le projet d'aménagement des parcours de Volailles Fermières d'Auvergne est soutenu par le Conseil Régional Auvergne Rhône-Alpes. Cette initiative concerne actuellement 373 parcours de volailles Fermières pour 184 éleveurs d’Auvergne mais devrait être étendue à l’ensemble des éleveurs (360).

 

 

 

En images: