volailles fermières d'Auvergne, la force de la nature
Espace privé

50 ans du SYVOFA!

Le SYVOFA a fêté ses 50 ans à Issoire le mercredi 27 septembre dernier en présence de nombreux éleveurs, opérateurs, partenaires, représentant des institutions.

Ce fût l'occasion de retracer un bref historique de la filière avicole auvergnat, de dresser le bilan des activités du SYVOFA et connaître l'évolution des attentes sociétales grâce à une intervention de CARREFOUR. Ce temps d'information a été suivi d'activités plus ludiques tel qu'un tour de circuit chez AUVERdrive - Séminaires Entreprises , un spectacle d'hypnose et pleins d'autres activités.

Retour en image sur cette journée via le lien :https://myalbum.com/album/pLxgpwnlwPlH

 

Il y a tout juste 50 ans, le SYVOFA, Syndicat de défense des Volailles Fermières d’Auvergne, était créé pour garantir la qualité des volailles de tradition, le savoir-faire des aviculteurs et le respect du cahier des charges spécifique aux Volailles Fermières d’Auvergne.

Avec 350 éleveurs Label Rouge, 7 accouveurs, 3 fabricants d’aliments, 4 abattoirs régionaux et près de 960 emplois directs, la filière avicole auvergnate représente un poids économique de plus en plus important.

UN PEU D’HISTOIRE... L’AVICULTURE DANS L’ALLIER *Source « Le tablier bleu » de l’association A Vie’ Culture

C’est à la fin du XIXe siècle que cette tradition de Volailles Fermières d’Auvergne, volailles de haute qualité, s’est développée principalement dans l’Allier pour devenir aujourd’hui une branche incontournable de l’agro-alimentaire moderne. Comment expliquer un tel développement considérant que l’activité rurale des siècles derniers dans la région était surtout consacrée à l’élevage bovin, et principalement de Charolais ? Remontons quelques centaines d’années en arrière où le métayage était alors d’usage…

Très répandu dans l'Allier, le métayage était un bail dans lequel un propriétaire, le bailleur, confiait à un métayer le soin de cultiver une terre en échange d'une partie de la récolte. Le propriétaire mettait à la disposition du métayer une exploitation agricole, des terres et des bâtiments ; en contrepartie le métayer travaillait la terre. Les produits de l'exploitation étaient alors partagés moitié-moitié entre le bailleur et le métayer. Mais contrairement aux autres productions, le poulet n'était pas soumis à la règle des 50 /50. Ainsi, tout ce qui était produit au-delà d’un certain nombre de volailles convenu entre les 2 parties, restait à la famille des métayers. Voilà une des raisons pour laquelle les métayers produisaient beaucoup de volailles et pourquoi il existait dans la région beaucoup de marchés de volailles et de nombreux abatteurs (en 1960, au moins dix dans l’Allier)*.

LES ORIGINES DU SYVOFA

Créé en 1967, le SYVOFA (SYndicat de défense des VOlailles Fermières d’Auvergne) regroupe tous les maillons de la filière avicole autour de la marque Volailles Fermières d’Auvergne. Il est le garant de la qualité des volailles de tradition produites par ses adhérents. Son origine est intimement liée à la création du Label Rouge en France.

En effet, dans les années 60, dans un contexte d’industrialisation de l’agriculture, un groupement d’aviculteurs (originaires d’Auvergne, du Sud- Ouest et de Loué) soucieux de développer un élevage respectant la tradition et apportant une garantie de qualité au consommateur ont eu l’idée de définir des règles de production strictes qui seraient reconnues par l’Etat. Editées dans un cahier des charges spécifique, ces règles concernent toutes les étapes de la production et de la transformation.

Le travail et la persévérance de ces aviculteurs a porté ses fruits puisque le 13 janvier 1965, le décret du Label Rouge était officiellement publié. Le Ministère de l’Agriculture détenteur du signe officiel de Qualité Label Rouge a souhaité délégué la gestion de ce signe en région à un organisme, l’Organisme de Défense et de Gestion (ODG), précédemment appelé Groupement Qualité, en charge du contrôle et du respect du cahier des charges.

En 1967, les aviculteurs auvergnats créent le SYVOFA, l’ODG qui regroupe une partie des professionnels de la filière (accouveurs, abattoirs, éleveurs et organisme de sélection) et parallèlement obtiennent le précieux cahier des charges Label Rouge. Les fabricants d’aliments, quant à eux, rejoindront le SYVOFA en 1989.

 

En images: 
Fichier attachéTaille
frise_ag_50_ans_180x2545mm_2017_200917.pdf1.28 Mo