volailles fermières d'Auvergne, la force de la nature
Espace privé

Un peu d'histoire

En Auvergne, l’activité rurale des siècles derniers a surtout été consacrée à la conquête progressive de la montagne pour développer les pâturages destinés aux bovins, en même temps que se mettait en place la sélection des races bovines régionales : c’était là le travail des hommes. 
 

Dans le même temps, les femmes, elles, se consacraient à l’élevage de volailles et, jusqu’aux années soixante, il était fréquent d’élever, dans une ferme, plusieurs centaines de poulets par an, ainsi que des canards et des oies. 

D’importants marchés aux volailles se tenaient alors, chaque semaine dans les départements de l’Allier, Puy-de-Dôme et Haute-Loire. 
 

En 1894, un petit volailler s’installait à Escurolles, dans l’Allier, l’activité de cette maison se poursuit encore aujourd’hui.

L’origine Auvergne, une promesse d’authenticité et de saveur.
 

L’Auvergne est une région réputée pour la pureté de sa nature et la qualité de ses produits régionaux.

C’est aux confins de la Limagne, pays de céréales, qu’une tradition de volailles de haute qualité s’est développée en profitant de cet environnement unique : les volailles fermières d’Auvergne.
 

Dès sa création, en 1967, le SYVOFA (Syndicat des Volailles Fermières d’Auvergne) a inscrit sa démarche d’organisation dans un cahier des charges rigoureux. 

Il est aujourd’hui le groupement qualité de cette filière.