volailles fermières d'Auvergne, la force de la nature
Espace privé

Les signes de qualité

Les Volailles Fermières d’Auvergne bénéficient du Label Rouge. Ce n’est donc pas un hasard si elles sont réputées pour leur qualité et leur saveur.

Le Label Rouge assure aux Volailles Fermières d’Auvergne : 

  • L’utilisation de souches à croissance lente
  • Des conditions d’élevage intégrant la tradition et le confort des animaux : 
  • Durée d’élevage de 81 jours minimum, un parcours libre herbeux et ombragé (2 m2 par sujet au minimum) 
  • Une alimentation à base de céréales (Maîs, Blé et Orge de production locale) 
  • Faible densité dans le bâtiment.
  • Une qualité supérieure : chair ferme et savoureuse, peu grasse
  • L’hygiène et la prévention 
  • La traçabilité des volailles par la présence d’un numéro d’identification sur l’étiquette. 

Les élevages sont à proximité des abattoirs afin de garantir un transport rapide et donc moins stressant pour les volailles.

Les céréales qui constituent l’alimentation des volailles fermières d’Auvergne proviennent en majeure partie de la région, terre d’importante production céréalière. Les fournisseurs sont sélectionnés et également contrôlés.

Rappelons que le Label Rouge a été initié en 1960 par des aviculteurs soucieux de développer un élevage respectant la tradition et apportant une garantie de qualité au consommateur. Cette garantie est le seul signe officiel qui atteste un niveau de qualité supérieure. Elle implique le respect d’un cahier des charges homologué par les pouvoirs publics français.

Le cahier des charges "Label Rouge" impose des règles strictes depuis le couvoir jusqu’à l’abattoir, incluant des contrôles sérieux, afin de vérifier la conformité des conditions d’élevage, d’alimentation et de préparation à la distribution. Le premier Label Rouge auvergnat a été obtenu en 1967.

Chaque Volaille Fermière d’Auvergne est identifiée par une IGP (Indication Géographique Protégée), attestant de son origine auvergnate.

Preuve de l’excellence du terroir, l’IGP apporte une proximité et une garantie d’origine pour les consommateurs mais aussi des saveurs spécifiques en fonction des terroirs.

L’IGP est un signe d’identification européen, créé en 1992. Attribuée aux produits spécifiques portant un nom géographique et qui sont liés à leur terre d’origine, l’IGP permet leur protection dans toute l’Union Européenne.